La troisième saison démarrera le 13 juillet sur les cols du Somport et du Pourtalet (Huesca) et le 15 juillet au mont Lindus (Navarre, Basse-Navarre) et sur le col d’Organbidexka (Larrau, Nouvelle-Aquitaine)

Des observateurs de part et d’autre de la frontière lanceront à la mi-juillet une nouvelle campagne d’étude de la migration postnuptiale des oiseaux de la voie pyrénéenne occidentale, une action qui s’inscrit dans le cadre du projet de coopération transfrontalière Lindus 2.

Les suivis démarreront le 13 juillet – sur les cols du Somport et du Pourtalet – et le 15 juillet – au mont Lindus (Navarre, Basse-Navarre) et sur le col d’Organbidexka –, et se termineront le 31 octobre, dans le cas des points d’observation aragonais, et le 15 novembre au Lindus et à Organbidexka.

En 2017, plus de 650 000 oiseaux migrateurs ont été comptabilisés dans les Pyrénées occidentales. La campagne de l’année dernière a été marquée par l’observation d’un nombre record de cigognes noires et blanches et de milans royaux, ainsi qu’un bon passage de martinets noirs.

Outre les ornithologues et experts dans le suivi des oiseaux, des bénévoles de part et d’autre de la frontière participeront aux travaux d’observation et d’enregistrement des données d’oiseaux migrateurs après s’être inscrits à l’appel à Bénévolat Ornithologique 2018 sur les cols des Pyrénées mis en place par trois partenaires du projet – la Société Espagnole d’Ornithologie (SEO/Birdlife), l’entreprise publique Gestión Ambiental de Navarra (GAN-NIK) et la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO Aquitaine). Le bénévolat se déroule à différentes dates en fonction des zones.

Projet de coopération territoriale

Le suivi de ces oiseaux est une action qui s’inscrit dans le cadre du projet transfrontalier Lindus 2, mené par la Ville d’Auritz/Burguete et auquel participent en tant que partenaires Société Espagnole d’Ornithologie (SEO/BirdLife), la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO-Aquitaine) et le Gouvernement de Navarre à travers l’entreprise publique GAN-NIK. Parallèlement à l’étude des oiseaux migrateurs, Lindus 2 a pour objectif le suivi des chiroptères (chauves-souris), l’éducation environnementale et la promotion de l’écotourisme sur les années 2016, 2017 et 2018.

Le projet est cofinancé à 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) via le Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre. Son aide porte sur le développement des activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières à travers des stratégies communes en faveur du développement territorial durable.