Une cinquantaine de personnesont participé hier à la journée ornithologiqueet d’écotourisme lancée dans le cadre deLindus 2, le projet de coopération territoriale d’observation des oiseaux migrateurs, d’éducation à l’environnement et d’écotourismeà la frontière pyrénéenne, auquel participentla LPO Aquitaine, la SeoBirdLife Aragón, le Gouvernement de Navarreà travers l’entreprise publique GAN-NIK et la Ville d’Auritz/Burguete. La journée a été choisie par la Communauté de Travail des Pyrénées (CTP) pour célébrer la Journée de la coopération européenne.

Cette année, la Communauté de Travail des Pyrénées (CTP), qui intègre les régions françaises de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie, les communautés autonomes espagnoles de Catalogne, Aragon, Navarre et Euskadi et la principauté d’Andorre, a choisi le projet Lindus 2 pour fêter laJournée de la coopération européenne. Le directeur de la CTP, Jean-Louis Valls, qui était présent hier à Auritz/Burguete, a rappelé les 27 années de coopération territoriale entre l’Espagne, la Franceet l’Andorreeta déclaré que l’objectif doit être la disparition des frontières physiques. De plus, il a souligné la continuité du projet Lindus, « non seulement parce que l’observation des oiseaux est un outil très important pour l’étude du changement climatique, mais parce qu’il est nécessaire de promouvoir l’éducationà l’environnement auprès de la société ».

Pour sa part, lemaire d’Auritz/Burguete Luis de Potestada insisté surla célébration de ce type dejournées « car elle permet d’intéresser les visiteurs et la population localeà l’activité d’observation des oiseaux migrateurs qui se déroule à Lindus et de montrer le patrimoine naturel de cette enclave pyrénéenne ».

Balade et observation des oiseaux

Sous le slogan « Les oiseaux comme indicateurs du changement climatique », la journée de fête a débuté par une visite guidée du haut d’Ibañeta jusqu’aux sommets du Lindus et de Trona, à la quelle ont participé une cinquantaine de personnes. Avant de rejoindre le site d’observation des oiseaux, les participants ont fait une pause en chemin au stand qui a été installé à Lindus et ils ont pu s’informer sur la coopération européenne et le projet de coopération territoriale d’observation des oiseaux migrateurs, d’éducation à l’environnement et d’écotourisme à la frontière pyrénéenne Lindus 2.Par ailleurs, il leur a été offert un en-cas et de la documentation liée au projet.

Ensuite, ils ont gravi le mont de Tronaet l’ornithologue Gabi Berasategui leur a expliqué brièvement le travail de comptage des oiseaux qui est réalisé sur le siteet les espèces qui traversent les monts Lindus et Trona.

Outre l’observation des oiseaux, les deux activités à avoir suscité le plus d’intérêt sont la démonstration de baguage scientifique des oiseaux et l’observation d’Odonates (libellules etdemoiselles), toutes deux organisées dans la zone humide de Jauregiaroztegi.

La Journée ornithologique et d’écotourisme s’est achevée par une foire aux bestiaux, un vide-grenier, une foire de l’artisanat et de la gastronomie et, en clin d’œil à la Semaine de la mobilité européenne, il a été mis gratuitement à la disposition des visiteurs et habitants des vélos électriques pour réaliser des circuits dans les alentours de la localité.

Journée de la coopération européenne

La Journée de la coopération européenne est organisée depuis l’an 2012 a fin de montrer l’activité développée par les programmes de coopération territoriale dans plus de 30 pays européens. Sous le leitmotiv « Sharing borders, growing closer (Partager les frontières, grandir plus proche) », dans les prochains jours se dérouleront dans toute l’Europedes événements qui vont des concerts musicaux aux activités sportives en plein air, en passant par les concours de photo, un éco-gastro festival ou encore un don de sang.

Le choix de la journée d’Auritz/Burguete au programme de ces fêtes implique une mise en valeur des travaux effectués au travers de Lindus 2 dans le domaine de l’étude de la migration postnuptiale des oiseaux par la voie occidentale, le suivi deschiroptères (chauves-souris), l’éducation à l’environnement et l’impulsion de l’écotourisme. Ce projet transfrontalier est mené par laVille d‘Auritz/Burguete et y participent en tant que partenaires la Société Espagnole d’Ornithologie (SEO/BirdLife), la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO-Aquitaine) et le Gouvernement de Navarre à travers l’entreprise publique GAN-NIK. Il est cofinancé à 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) via le Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020).